Appelez moi Caroline Kondo !

tri produits de beauté marie kondo konmari rangement tri beauté the pretty cream
Comment trier efficacement ses produits de beauté ?

A l’heure où j’écris cet article, je viens de terminer de trier mes produits de beauté. Enfin, des soins devrais-je dire. Le maquillage fera l’objet d’une autre session dédiée.

Trier et ranger mes cosmétiques est un exercice auquel je me plie une à deux fois par an. S’il est de plus en plus facile pour moi de faire ce nettoyage (j’ai moins de produits et j’achète de façon plus raisonnée), je trouve néanmoins cet exercice confrontant. Je vous raconte mon expérience et partage ici mes astuces pour trier efficacement ses produits de beauté !

Faire de l’espace pour l’essentiel

Dois-je garder ce soin que je n’ai pas utilisé depuis ma dernière session de tri ? Dans quelle mesure je me voile la face en me promettant à nouveau de l’utiliser (pour de bon cette fois-ci) ? A quoi je renonce si je m’en sépare ? Et si je faisais une erreur ? Si je le regrettais ? Et si j’essayais de prendre sur moi en l’utilisant afin d’éviter le gaspillage ? (Bah oui, j’ai quand même payé pour cette crème !) Même si l’intention est louable, je ne recommande pas cette dernière option. Accepter d’avoir fait une erreur d’achat, et s’en séparer rapidement, est un beau cadeau que l’on se fait. Non seulement on se défait de l’illusion que l’on peut récupérer un coût (de toutes les façons irrécupérables) mais surtout, on libère son espace mental de toute culpabilité.

J’ai connu une période où j’avais 5 fois plus de produits que ce que j’ai aujourd’hui (si ce n’est plus). Il y avait une partie de moi qui en tirait une grande satisfaction. Je réalisais littéralement mon rêve de « petite fille » en ayant une salle de bain pleine à craquer. Rétrospectivement, c’était un peu l’angoisse. J’y pensais quasiment tout le temps ; je devais sans cesse faire des choix, sans compter l’espace mental et physique qu’occupaient tous ces produits. J’y consacrais beaucoup d’énergie, de temps et d’argent. C’était épuisant. J’avais même un fichier excel où je répertoriais toutes mes acquisitions par date d’achat (ou de réception lorsque les marques me les faisaient parvenir). J’avais une colonne où je notais la date de péremption de chaque produit de façon à optimiser leur utilisation (!) (!!!!!). Je crois qu’en termes de déperdition énergique, je ne pouvais pas faire mieux.

Les astuces pour trier efficacement ses produits de beauté

Je suis profondément convaincue qu’il ne sert à rien de prendre sur soi pour terminer un soin qu’on n’aime pas ou qui ne nous convient pas. Quand c’est aussi limpide et clair que l’eau de roche, je ne m’embarrasse pas de l’inutile.

En revanche, c’est moins évident quand il s’agit de cette catégorie de produits pour lesquels on n’a pas vraiment un avis tranché. Vous savez, ces fameux soins que vous n’utilisez pas parce que vous en avez d’autres qui vous plaisent bien plus et dont l’efficacité n’est pas à prouver, mais qui ne sont quand même pas totalement nazes pour être complètement mis de côté de façon assumée. Et c’est là que réside le piège de cette catégorie un peu bâtarde. On ne se décide pas vraiment sur le sort que l’on lui réserve et on reporte la décision. Puis on l’oublie. Et soudain, elle refait soudainement surface au prochain tri ! C’est insidieux et paralysant. Lassée par cet éternel recommencement vicieux, je me suis décidée à ne pas me laisser avoir pour ce tri de la rentrée 2020.

Comment ai-je procédé ? En mettant toute mon attention sur les soins qui m’apportent de la joie et que je voulais absolument garder. Pas d’à peu près ou de « oui bon ça passe ». C’est ainsi que je me suis délestée d’un quart de mes acquisitions qui ne me correspondaient plus. Je me suis ainsi séparée de ces fameux soins qui avaient survécu à mes précédents tris comme :

  • ce rhassoul, utilisé une fois dont je ne sais plus quoi faire ;
  • ces deux gommages d’une marque américaine confidentielle qui ne sont pas aussi efficaces que je le souhaiterais et qui salissent la baignoire comme jamais ;
  • cette crème pour le visage qui me provoque de temps en temps une réaction mais comme j’aime bien la marque, je me dis que ça va passer… Sauf que non, ça ne passe pas !
  • ce gel pour le corps d’une marque que je trouve stylée et que je me persuade d’utiliser alors que la texture n’est pas celle que je préfère ;
  • cette huile démaquillante bien riche qui ne me donne pas envie de m’en appliquer parce que je ne me maquille plus vraiment ;
  • cette huile pour les cuticules que je n’ai JAMAIS utilisée…
  • cet après-solaire qui ne me fait ni chaud ni froid (d’ailleurs, qui utilise réellement un après-solaire ?!) ;
  • cette huile pour le visage qui ne me fait aucun effet…

Et il y en a d’autres… A tous ces produits qui ne me conviennent pas, ou qui me conviennent un peu mais pas suffisamment pour que je leur consacre de l’énergie, j’ai envie de vous dire une chose : AU REVOIR 🙂 !

Plus d’article pour trier efficacement ses produits de beauté :

 

Written By
More from Caroline

L’hydratant santal, une merveille signée Christophe Robin

Pour ce 6ème jour du challenge que je me suis fixée (souvenez-vous :...
Read More