5 bonnes raisons de fuir les montres Daniel Wellington

omega speedmaster omega vintage
omega speedmaster omega vintage

Depuis plusieurs semaine et encore plus depuis quelques jours, mon feed Instagram est inondé (le mot est léger !) de photos de montres Daniel Wellington qui sont mises en avant par des blogueuses / youtubeuses.

Je ne juge absolument pas les personnes qui ont une Daniel Wellington au poignet (loin de là, chacun fait bien ce qu’il veut et encore heureux !) mais disons que je suis agacée par la façon de faire de la marque (qui sponsorise la blogosphère entière à coup de codes promo et de montres offertes). Je vous donne en bloc 5 bonnes raisons de fuir les montres Daniel Wellington :

1/Daniel Wellington propose des montres à quartz entre 99 et 249 euros (les montres à quartz sont montres qui fonctionnent avec des piles), avec un circuit imprimé asiatique alors que pour à peine un peu plus, vous pourrez vous offrir une belle montre d’occasion avec un joli mouvement mécanique fabriqué en Suisse. Ma montre fonctionne manuellement (donc sans pile), à l’aide d’un mouvement mécanique que je dois remonter toutes les 48h pour le faire fonctionner (et j’apprécie énormément ce geste, j’ai comme l’impression que ma montre a un petit coeur que je vais faire battre !).

montre mouvement mécanique
Mouvement mécanique VS...
montre à quartz
mouvement à quartz !

2/ Si les montres Daniel Wellington ont du succès, c’est dû à un effet de mode et comme dirait si bien Coco Chanel, la mode se démode, le style jamais. Le design des montres Daniel Wellington est plutôt simple mais pas non plus dingue (c’est une affaire de goût). La montre n’est pas très qualitative (cf. point n°1), ça reste du plastique plaqué or ou argent et la valeur du mouvement et de la montre ne dépasse pas les 10$. Au delà de ces considérations, je me demande très sincèrement combien de temps les personnes vont garder ce type de montres. Ce n’est pas la montre que l’on se transmet de génération en génération. A l’inverse, mon Omega des années 70 est robuste et intemporelle (ce type de modèle a d’ailleurs été réédité tout récemment) et bien que classique, elle a beaucoup plus de charme et de caractère !

Omega Tresor
La nouvelle Omega De Ville inspirée de mon modèle des années 70

3/ Je conçois parfaitement que cette vision ne soit pas le cas de toutes les personnes qui me liront, mais à mon sens, il n’y a pas la même démarche derrière une montre Daniel Wellington qu’une autre marque horlogère. Ma montre est unique, constituée de dizaines de petits mouvements mécaniques assemblés à la main par un horloger et c’est aussi un vrai bijou et non un simple accessoire. Elle demande de l’entretien, comme une voiture (elle doit être révisée tous les 5-7 ans), sa valeur s’apprécie dans le temps et c’est un bel objet qui peut se transmettre. Au delà du plaisir que j’ai pris à la choisir et me l’offrir, mon achat est également un bel investissement, sa cote ne déprécie pas avec le temps – au contraire ! – alors que la Daniel Wellington est bonne pour la casse (ou du moins la revente à très bon marché).

4/ Acheter une montre mécanique, c’est aussi soutenir l’artisanat, c’est entretenir un savoir faire existant depuis plusieurs siècles, c’est participer à cet héritage, c’est respecter le travail bien fait de l’artisan et je ne retrouve rien de tout ça dans une montre à quartz à la mode. Acheter une montre mécanique c’est consommer autrement (et c’est de mon point de vue beaucoup plus écologique puisque c’est durable et qu’elle fonctionne sans pile!).

horloger à son établi
Photo : l’horloger François-Paul Journe à son établi

5/ Enfin, la cinquième bonne raison pour ne pas acheter du Daniel Wellington réside dans sa stratégie de communication ! Je ne pouvais pas passer à côté de ce point là : offrir un code promo en permanence de 15% en sponsorisant la planète entière, c’est lourd (très lourd) et c’est un peu prendre, à mon sens, les consommateurs/trices pour des pigeon-ne-s ! Franchement, je ne sais pas si les bloggueuses / youtubeuses qui en font la promotion auraient acheté leur Daniel Wellington au prix d’achat (réduction comprise lol). Ça ne met en tout cas pas en valeur le produit car il se retrouve en promo partout, et si le produit est peu considéré, comment son client peut-il l’être ?

Bref, je vous encourage à vous renseigner, à vous offrir une Swatch (Swiss made !) ou une belle montre d’occasion (que vous aurez déniché) ; il y a des « vraies » marques horlogères pour à peine plus qu’une montre Daniel Wellington et que vous prendrez bien plus de plaisir à porter et… pendant beaucoup plus longtemps !

C’était la minute horlogerie par Caroline, en exclusivité pour VOUS !

Pour les passionné-e-s d’horlogerie qui passeraient par là (et qui veulent savoir à quel point leurs montres mécaniques sont précises ;-)), je vous invite vivement à aller faire un tour du côté de Toolwatch, un site créé par trois passionnés d’horlogerie (dont mon chéri), pour calculer la précision de vos montres !

Bonne soirée et à demain pour un article beauté cette fois-ci (et je vous réserve une surprise de taille) !

Caroline

Suivez-moi sur : Instagram, Facebook et Twitter pour vous tenir informé-e-s de mes actualités et découvertes beauté et n’oubliez pas de participer au concours Dr. Hauschka pour tenter de remporter un lot contenant une Crème Purifiante et une Lotion Tonifiante !

 

More from The Pretty Cream

Surmonter la rentrée en beauté

J’ai l’impression de ne parler que météo et saison ici (et je...
Read More