Consommation cosmétique #2 : vers des achats beauté raisonnés ?

the honest company susanne kaufmann evolve pai skincare ren skincare avene aesop aurelia skincare alors ca pousse fresh one love organics buly 1803
Photo : les soins que j’utilise en ce moment (octobre 2015)

Dans un de mes précédents articles, je vous avouais que je me m’étais assagie en matière de beauté durant ces 3 derniers mois et je souhaitais vous en parler ici un peu plus longuement.

En juin, j’avais repensé à l’article que j’avais rédigé en début d’année sur ma consommation cosmétique. Je m’étais fixée un objectif et il a bien fallu que je constate que le bilan de mi-parcours était en demi-teinte. Si je n’ai pas dépensé certains mois, il y en avait d’autres où j’explosais littéralement le budget (en même temps, c’est très facile d’exploser un budget lorsque celui-ci n’a pas été déterminé en amont !). Suite à cela, j’ai ressenti une frustration par cette quête presque permanente de nouveaux soins. Entendons-nous bien, rechercher de nouveaux soins qui pourraient me convenir est une passion. Mais s’en offrir alors que j’en ai suffisamment pour les prochains mois, c’est une autre chose (ça en devient même un peu ridicule) et c’est pour cette raison que j’ai mis le holà à cette surconsommation, suite à certains achats frénétiques.

J’en suis arrivée à un point où je me suis dit que si je ne faisais pas quelque chose maintenant, cette situation pouvait durer pendant un bon bout de temps. Or, je ne voulais pas m’autoriser ça, tout simplement parce que c’est du gaspillage. De mon point de vue, un produit de beauté n’est un bon investissement qu’à partir du moment où on l’utilise, et mieux, qu’on le termine (Clarisse Davene l’explique très bien dans cet article de The French Beauty Club). Je considère qu’à partir du moment où beaucoup de soins dorment dans un placard, c’est du gâchis (et encore plus parce que les produits de beauté sont périssables par nature).

espace beauté bon ma
Le nouvel espace beauté du Bon Marché… !

Par ailleurs, depuis mon installation en Suisse, j’ai tendance à commander plus facilement sur internet étant donné que je n’ai ni Bon Marché, ni Oh My Cream à côté de chez moi (et quand bien même je pourrais facilement retrouver les mêmes produits dans certaines boutiques ici, les prix ne sont pas tout à fait les mêmes). Lorsque j’habitais à Paris, je réfléchissais beaucoup plus à mes achats et si je voulais m’offrir un produit de beauté, je ne commandais pas sur internet et j’allais directement dans la boutique en question.

Bref, tout ça pour vous dire que j’ai décidé de me fixer un budget mensuel pour réguler tout ça et limiter les craquages à tout va. Voici mes règles (qui sont valables jusqu’à décembre 2015, ensuite, je verrai ce que je fais !) :

  • Je ne dépasse pas le montant que je me suis fixée (pour ma part, j’ai décidé que mon budget mensuel consacré à la beauté serait de 60 euros). Cela peut sembler peu / correct /beaucoup pour plusieurs d’entre vous mais qu’importe ! Ce seuil pourra être réévalué à la hausse ou à la baisse, en fonction de ce que j’ai dans mes placards et comme celui-ci est plutôt bien fourni, j’ai déterminé mon budget en fonction de ma réalité (ma réalité : j’aime les produits de beauté, je suis tentée d’en acheter et pour pas dépenser à tout va, je me limite). J’ai trouvé mon budget réaliste pour plusieurs raisons. D’abord, cette somme représente mon seuil psychologique « acceptable » pour acheter quelque chose sans culpabiliser. Ensuite, sur certains e-shop, on vous offre très souvent les frais de port à partir de 60 euros d’achat. La règle que je me suis fixée est de ne pas dépasser ce montant (frais de port compris) sauf…
  • Si j’ai moins dépensé lors d’une période et que je peux reporter mon solde restant pour un achat ultérieur. En d’autres termes, si je souhaite m’offrir un soin qui me coûte un rein, je dois attendre un mois supplémentaire ou deux avant de me l’offrir. Dans le meilleur des cas, je serai passée complètement à autre chose. Si ce n’est pas le cas, j’aurais au moins la certitude d’être sûre de mon achat.
  • Autrement dit, je ne dépense pas l’argent que je ne me suis pas autorisée à dépenser.
  • Pour finir, mon but n’est pas de consigner et de tout contrôler à moyen/long terme. Le stade ultime serait de me défaire de tout ça et de m‘acheter uniquement ce dont j’ai besoin pour remplacer un produit que je n’ai plus. Aujourd’hui, je ne m’en sens pas tout à fait capable et c’est par ce biais que j’ai envie de maîtriser mes pulsions beauté et apprendre à différer les achats si besoin. Avec de la discipline, je devrais y arriver !
consommation cosmétique
La mise en pratique : consigner ses achats beauté sous forme de liste sur excel

Voici mon petit bilan à 3 mois :

  • Le mois de juillet a été très facile à tenir. J’ai voyagé en Birmanie et j’étais si heureuse de pouvoir vivre pleinement cette expérience que ma priorité n’était certainement pas de penser aux produits de beauté. Je me suis juste achetée quelques soins de parapharmacie avant mon départ et je me suis offert quelques produits de beauté typiques sur place.
  • Le mois d’août a été également très facile à vivre enfin presque : je me suis offert un liner feutre. Puis, je suis partie à Lyon avec Morgane (du blog beauté bio MoNagrom) avec la ferme intention de me rapporter le soin Christophe Robin dont je vous ai parlé dans ma wishlist de la rentrée. Finalement je suis repartie sans rien parce que je n’ai pas eu le temps de me rendre dans un point de vente Christophe Robin (victoire !). Dans le même temps, j’ai découvert le vanity de Morgane et j’ai eu un vrai coup de coeur pour certains soins (j’ai d’ailleurs consacré un article à ce sujet !). Je me suis offert dans un premier temps l’huile Leahlani Skincare (et plutôt que de prendre l’huile Coco Infusion Mahana seule, en full size, j’ai préféré prendre le lot de deux petits flacons du Coco Infusion déclinés en deux versions différentes ; je possède donc les versions Mahana et Pua Lei).

leahlani coco infusion

  • Ensuite, on arrive début septembre (avec son lot de bons plans et de promotions pour la rentrée !). Je n’arrive toujours pas à me défaire de la Douce Gelée Nettoyante Baobab & Vanille d’Evolve que j’avais adoré essayer (toujours grâce à Morgane) et je finis par me l’offrir. Et puis il y a eu la braderie de Miss Carrot et là j’en ai profité pour faire mon stock d’éponge konjac. Je n’ai pas dépassé mon budget mensuel (alleluia !) mais je dois avouer que ce mois de septembre a été bien compliqué. J’ai dû faire je ne sais combien de panier, j’ai été très tentée par les divers codes promos de la rentrée et j’ai dit stop.

evolve beauty douce gelée nettoyante baobab vanille

Il y aura toujours une bonne raison pour craquer en toutes circonstances, quel que soit le mois de l’année (si ce n’est pas pour la rentrée, c’est pour l’arrivée de l’automne ; si ce n’est pas pour Halloween, c’est pour le Black Friday, ensuite il faut bien fêter l’arrivée de l’hiver, puis il y a Noël, puis il y a les soldes, puis il y a la fin des soldes, puis il y a la St-Valentin, puis il y a le printemps, l’été… enfin BREF !). Dans le fond, je trouve qu’il n’y a rien de plus plaisant que de pouvoir s’offrir un soin que l’on souhaite réellement pour pouvoir l’utiliser de suite parce que c’est ce soin LÀ (et pas un autre) qu’il nous fallait (et qui nous faisait le plus plaisir). C’est de cette façon que je savoure réellement mon achat ! J’ai en tête deux soins que j’ai adoré utiliser après les avoir acheté : la Pommade Virginale de Buly et plus récemment le nettoyant Evolve.

Il y a un dernier point auquel je n’ai pas vraiment réfléchi qui concerne les achats beauté effectués à l’étranger. Je connais des personnes qui vont prochainement partir aux USA et je suis très tentée par leur demander de me rapporter des soins que l’on ne trouve pas en France. Je pense que je ferai sans doute une petite exception pour les produits venant de l’étranger. Affaire à suivre donc !

Et vous, quel est votre rapport à la consommation cosmétique ? Comment gérez-vous vos achats beauté ? Avez-vous un budget dédiés aux achats cosmétiques (ou pas) ? Je referai sans doute un autre article d’ici la fin de l’année pour faire le bilan !

J’ai hâte de lire vos réactions ! A bientôt !

Caroline

More from The Pretty Cream

Bonne année & objectifs 2016 !

Je vous souhaite une très bonne année 2016 (mieux vaut tard que...
Read More