Le gel lavant Océopin, une pépite venue du Cap Ferret

gel lavant océopin corps et cheveux océopin the pretty cream test et avis

Le Gel lavant Océopin et l’huile pour le corps (dont je vous ai parlé l’année passée) me rappellent mon weekend de juillet dernier dans la campagne bordelaise pendant lequel j’ai retrouvé mon amie d’enfance Chloé, qui est œnologue et a quitté Paris pour se consacrer à sa passion.

océan atlantique the pretty cream

Durant ce weekend, nous nous sommes rendues sur une plage de la côte Atlantique, à une quarantaine de kilomètres du Cap Ferret. Nous avons traversé une petite forêt de pins et nous avons marché pieds nus dans des dunes remplies d’immortelles. Les pas étaient lourds : les pieds s’enfonçaient de plus en plus dans le sable à mesure que nous nous approchions de la dune pour rejoindre l’océan.

Ce jour-là, nous étions chargées comme des mules pour notre journée à la plage et la marche était si physique ! Mais la nature est tellement sublime que nous avons passé un moment magique, rempli de poésie. On était littéralement bercées par le cadre, les effluves de pins, d’immortelles, de sel, de l’océan. C’était tellement poétique que c’était émouvant de beauté. Et c’est ça ce que m’évoque Océopin : des soins irrésistibles, précieux, made in France, préparés avec amour et remplis de poésie.

Pour revenir à ce Gel Lavant, je l’ai très vite adopté. Il très respectueux de la peau (il ne contient pas de sulfates) et il convient à tous les types les peaux et cuirs chevelus, même les plus sensibles. C’est l’un des soins les plus doux et sensoriels que j’ai pu tester. Si vous me suivez depuis le début, vous devez sans doute savoir que je suis une inconditionnelle de cette marque bio, responsable et fabriquée en France.

Promis, la prochaine fois que je passe dans le coin, je m’arrêterai au Cap Ferret !

Et vous, quels soins suscitent en vous ce type de souvenirs ?

Have a nice day!

Caroline

Written By
More from Caroline

Le jour où j’ai arrêté de me laver le visage le matin

Source : Clémence Poesy en octobre 2005, photo par Victor Boyko/Getty Images...
Read More